Alcalin ou basique, neutre et acide, les produits d’entretien sont répartis en trois grandes catégories d’un point de vue chimique. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur ces différentes familles de produits.

Les produits d’entretien alcalins ou basiques

produits d'entretien

Cette catégorie de produit se distingue par un potentiel hydrogène ou pH supérieur à 8. Elle englobe les produits nettoyants pour four, les dégraissants, les décapants, les liquides de lavage automatique et les lessives. À noter que plus le pH est élevé plus le produit est « alcalin ». Ainsi, avec un pH au-delà de 11,5, le produit figure dans la liste de ceux qui sont très alcalins.

Les produits d’entretien acides

Les produits d’entretien dit « acide » possèdent un pH inférieur à 6. Agissant contre le calcaire, cette famille de produits intègre entre autres les gels WC, les détartrants, les détartrants sanitaires ainsi que les détartrants pour cafetière et machine à laver. À noter que les produits présentant une forte efficacité contre le calcaire peuvent agresser les surfaces et les robinetteries en raison de la présence d’acide chlorhydrique, phosphorique ou autre en importante quantité.

Les produits d’entretien neutres

Cette famille de produits est caractérisée par un pH compris entre 6 et 8. Elle est généralement utilisée pour l’entretien des sols et des surfaces fragiles. La catégorie des produits neutres comprend également les produits cosmétiques.

À propos de l’action des produits d’entretien

L’action du produit d’entretien ne constitue pas le seul facteur déterminant la réussite d’une opération de nettoyage. Par exemple, l’utilisation manuelle ou avec une machine (monobrosse, autolaveuse…) d’un même produit ne permet pas d’obtenir les mêmes résultats. En combinant une action mécanique à l’action du produit, la dose utilisée peut être réduite. Par ailleurs, l’utilisation d’un produit d’entretien peu agressif est possible. À noter que l’utilisation d’un produit à chaud ou à froid n’aura pas non plus la même efficacité. Enfin, pour une utilisation optimale d’un produit d’entretien, le temps d’action est aussi à prendre en compte. En effet, plus vous laisserez du temps au produit pour agir, moins vous aurez besoin d’effectuer des actions mécaniques (frottement avec ou sans machine).

ON VOUS RAPPELLE

RGPD

2 + 13 =