Également appelé chariot de nettoyage, le chariot de ménage constitue un outil indispensable pour réaliser efficacement tous vos travaux d’hygiène. Quelques critères sont à prendre en compte pour choisir ce dispositif. Tour d’horizon !

Les matériaux du chariot

  • En acier chromé : ce type de chariot est doté d’une structure en tubes de 1,2 à 1,5 mm d’épaisseur avec un nickelage de 15 à 30 microns. Mis à part dans le milieu médical, les chariots en acier chromé sont économiques et fiables.
  • En acier rilsan : représentant le meilleur rapport qualité/prix, ce matériau constitue une référence aujourd’hui. Il présente l’avantage d’offrir un revêtement antisalissure, résistant à la corrosion et facile à nettoyer. Ce matériau réduit également les risques d’allergies contrairement au chrome et au nickel. Les chariots fabriqués avec ce matériau possèdent une structure constituée de tubes de 1,5 mm d’épaisseur avec une rilsanisation allant de 100 microns à 200 microns.
  • En plastique : les chariots modernes sont composés principalement de plastique. Combiné au rilsan, ce matériau garantit une structure robuste, modulable et légère avec une résistance optimale aux chocs.
  • En inox : il s’agit d’un matériau noble et particulièrement résistant. Il est surtout conseillé dans les lieux à risques où la maîtrise de l’hygiène est essentielle. L’épaisseur des tubes ainsi que la qualité de l’inox sont à vérifier si vous choisissez ce type de chariot. À noter que ces modèles sont décontaminables et profitent d’une longue durée de vie si vous effectuez un entretien régulier. Leur structure supporte aisément aux acides et aux bases, et résiste aux désinfectants modernes ainsi qu’aux fortes variations de température.

Les éléments composant le chariot

La composition du chariot de ménage dépend de nombreux facteurs, dont l’encombrement et la méthode de nettoyage. En fonction de cette méthode, le chariot sera équipé d’un ou deux seaux de sol et sera pourvu d’une presse ou non. Cette presse peut être à mâchoires fonctionnant comme un étau lors de l’essorage de la frange ou à rouleaux constituée de deux rouleaux entre lesquels la frange roule et s’essore. Le ramassage des déchets ou non constitue un autre facteur à prendre en compte dans le choix de la composition du chariot. Si le dispositif est pensé pour ramasser les déchets, il doit être équipé d’un support de sac poubelle. Pour le nettoyage des surfaces hautes, le chariot doit être pourvu de 2 à 4 seaux avec des couleurs dédiées à des zones spécifiques ou en accord avec les couleurs de lavette. Les chariots de ménage peuvent aussi comporter un ou plusieurs paniers porte-produits.

À noter qu’il existe deux principaux types de chariot de ménage : celui comportant un ou deux seaux de sol avec ou sans presse généralement utilisé pour des lavages simples et celui équipé de deux seaux de sols, d’un support de sac, d’un panier porte-produit et deux seaux de surface.

ON VOUS RAPPELLE

RGPD

1 + 13 =